Oenotourisme: Observer le vignoble et la cave pour ACHETER LES BONS VINS

Faut-il broyer les sarments ?

Broyer les sarments sur place demande réflexion

Autrefois, et encore aujourd'hui pour certains vignobles, les sarments étaient ramassés à la main pour en faire des fagots qui servaient aux grillades de feux de bois. De nos jours, les viticulteurs broient les sarments sur le sol de la vigne.

Broyage des sarments

Pour décomposer la matière organique il faut des micro-organismes

Broyer les sarments sur la vigne peut évidemment apporter des améliorations sur la texture du sol ainsi que de la matière organique. Pour cela il faut mélanger les débris de sarments à la terre et ne pas avoir un sol trop sec. Il est aussi indispensable que le viticulteur n'utilise pas trop de produits insecticides et fongicides qui détruisent les microorganismes responsables de la dégradation de la matière organique.

Cliquer sur les photos pour agrandir et voir les commentaires

Foyers infectieux

Les spores des maladies fongiques (mildiou et oïdium) ou les vecteurs des maladies virales utilisent le bois pour passer l'hiver, en attendant de bonnes conditions de développement. Si votre vigne est saine il n'y a pas de problème. Si la vigne a été infectée vous aurez une multitude de foyers infectieux potentiels. Dans beaucoup de cas il est préférable de ramasser les sarments.

Broyage des sarments

 

Les sarments ne se décomposeront sur le sol de la vigne qu'en absence de produits chimiques fongicides et insecticides. Pour une vigne malade, les sarments broyés sur place seront des sources potentielles de foyers infectieux (mildiou, oïdium ou maladies virales). Dans beaucoup de cas il est préférable d'évacuer les sarments hors de la vigne.

En ce qui concerne le brûlage des sarments sur la vigne même, un lecteur nous a transmis un document pertinent sur l’interdiction du brûlage à l’air libre des déchets verts. Ce document fait la distinction entre les diverses provenances de ces déchets verts (domestique ou agricole) et indique clairement que l'on n'a pas le droit de brûler les déchets verts sans autorisation. Télécharger Circulaire du 18 nov. 2011 relative à l’interdiction du brûlage à l’air libre des déchets verts

Vers le haut